Nos conseils de style

Précis sur le façonnage

L’univers du costume est vaste et complexe, toutes ses appellations peuvent prêter à confusion : Le Journal de la Maison fait le point sur l’univers complexe et vaste du façonnage.

Petit préambule

Avant toute chose, sachez que cet article a pour but de mettre en lumière les différentes mesures pour confectionner un costume. Il n’a pas prétention à répondre à tous les subtilités que ces façonnages représentent, un seul article n’étant pas suffisant pour couvrir l’immensité du sujet.

Aussi, faisons fi de l’éternel débat cornélien. L’élaboration d’un costume ne reposant en aucun cas sur une histoire de bien ou de mal. Il est important de prendre en compte le lien élémentaire qu’il existe entre confection, matière et service. C’est sur ces 3 pôles que reposent le niveau d’attente du client. Ces trois piliers doivent être cohérents en fonction de la mesure choisie. On n’attend pas autant d’un cheeseburger que d’un filet de magret. Le costume répond aux mêmes critères de qualité.

Faubourg Saint-Sulpice - demi, petite, grande-mesure

Grande mesure : l’artisanat dans toute sa splendeur

LorIl réside autour de la grande mesure, un mythe incommensurable. Ces maîtres tailleurs étant considérés par les plus férus de costume, des faiseurs de rêves. LA grande mesure est comparable à la Haute Couture dans la mode féminine. Il s’agit d’un service de luxe où c’est le maître tailleur qui prend en charge le client depuis le début lors de la prise de mesure à la confection du costume. Une relation très privilégiée qui confère au maître tailleur un total contrôle sur la création du costume. Ainsi, le client entretient un lien directe et unique avec son maître tailleur.

La grande-mesure se réalise à partir de toiles, c’est-à-dire un ensemble de patrons assemblés pièces par pièces et montés directement sur le client afin de réaliser la prise de mesure. Les corrections sont établies instantanément sur le client. Lorsque les mesures sont satisfaisantes, le maître tailleur peut alors couper chaque élément du costume et les façonner.

La prise de mesure s’échelonne sur plusieurs rendez-vous pour parvenir à la coupe exacte. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le maître tailleur ne crée pas réellement à partir de «rien ». Il travaille avec un certain nombre de patrons préétablis pour faciliter la prise de mesure. La personnalisation est infinie puisqu’il s’agit d’une création totale.

Côté confection, l’essentiel de la réalisation du costume est fait manuellement. Pour les grands amateurs de façonnage, la beauté du costume réside dans l’aspect « imparfait » que puisse être le point manuel. Un artisanat qui demande de la précision et de la minutie ne pouvant néanmoins se substituer à la régularité d’une machine industrielle.

Aujourd’hui, si certaines maisons proposent un service de grande-mesure c’est parce qu’elles ont également en parallèle un service de demi-mesure ou de petite-mesure.

La grande-mesure représentant la Roll-Royce du bespoke, celui qui fait rêver mais qui dans la réalité ne permet pas d’en vivre.

Le profil : Milliardaire à la recherche du plus beau costume

La prise en charge client : entre 5h à 8h

Le prix : à partir 4000 €

Petite-mesure ou sur-mesure : le parfait compromis

Revenons tout d’abord, sur la notion de sur-mesure. Ce terme largement galvaudé par certains professionnels se retrouvent utilisé à tort et à travers. Un mot fourre-tout qui n’est pas sans désorienter le client. Le sur-mesure est équivalent à ce que l’on nomme la petite-mesure.

Faubourg Saint-Sulpice - Demi, petite, grande-mesure

Elle se situe comme l’entre-deux de la grande-mesure et la demie-mesure. Elle fait appel à des gabarits comme pour la demie-mesure mais n’effectue pas sa prise de mesure dessus. Le gabarit est seulement là pour permettre au client de mieux se projeter dans le costume. Le ressenti est primordial pour évaluer le niveau d’attente du client dans l’élaboration du produit fini. L’énorme différence s’opère également sur la prise en charge. Il ne s’agit pas d’un vendeur mais d’un styliste-tailleur, qui possède un bagage en modélisme et patronage. Une compétence supplémentaire en comparaison à un vendeur qui ne réalise que les retouches. Le styliste-tailleur conçoit en volume la coupe du vêtement en prenant en compte des éléments propres à chacun : un dos rond, les reins creux, les jambes arquées…

Sur le plan de la personnalisation, aucune limite n’existe. Chaque client possède un patron qui lui permet de réaliser toutes les modifications qu’il souhaite. La confection est faite en majeure partie à la main et le reste à la machine.

Le profil : Un homme à la recherche de conseils pointus et personnalisés pour construire un style, une silhouette. Il est friand de matières de grandes qualités avec une certaine exigence en ce qui concerne la coupe du costume.

La prise en charge client : entre 3h à 5h

Le prix : à partir de 800e

Les maisons : Faubourg Saint Sulpice, Rives

Faubourg Saint-Sulpice - Demi, petite, grande-mesure

Demi-mesure ou mesure industrielle : simple et efficace

La demi-mesure qualifiée également de mesure industrielle en raison de sa réalisation majoritairement mécanisée, est caractérisée par l’utilisation de gabarit. Ces derniers sont des costumes test qui permettent d’ajuster les longueurs. Contrairement à ces compères, la petite-mesure et la grande-mesure, la demi-mesure est pris en charge par un vendeur. Lors de la prise de mesure, il prend des repères limités à des points cruciaux : le ceintrage, la longueur de jambe, le bas des manches… Des informations qu’il retranscrit à un patronnier, qui les fait partir ensuite à la confection.

La personnalisation quant à elle, est restreinte, définie selon un catalogue d’options. La réalisation est quasi totalement industrialisée où l’essentiel des tâches est mécanisé. N’oublions pas pour autant que derrière toutes ces machines à coudre, il y a des hommes expérimentés qui accompagnent le geste. La précision reste toujours le mot d’ordre.

Cette standardisation permet de réduire les coûts de production afin de proposer un produit à la fois qualitatif et abordable.

Le profil : Idéal pour un homme au budget serré à la recherche d’un costume simple sans trop de personnalisation. Il convient à un homme dont la morphologie reste facile à habiller en règle générale possédant un niveau d’exigence non-démesuré.

La prise en charge client : entre 1h et 1h30

Le prix : à partir de 500e

Les maisons : Louis Purple, Handson

Nos conseils de style

A l’improviste ou bien organisé vous voilà embarquer dans un 5 à 7 avec vos collègues. Pour…

Il y a 4 années
Daily

Quoi de mieux qu’une petite réunion pour faire ses preuves auprès de ses supérieurs, se démarquer de…

Il y a 6 années
Nos conseils de style

La ligne d’épaule
La ligne d’épaules est fondamentale dans une silhouette. Elle est l’une des premières…

Il y a 3 années