Daily

3 conseils pour conserver ses cravates plus longtemps !

Sobre et unie pour un style chic et formel. Négligemment nouée pour un look désinvolte (fin de soirée?). Qu’importe les situations, la cravate est votre meilleur alliée ! Ne négligez pas de la soigner, au risque qu’elle ne vous sauve plus la mise bien longtemps …

3 costumes ornent votre vestiaire? Oui, mais à côté de cela on peut y trouver 20 cravates ? Cela donne tout de même 60 styles différents ! Comment dénouer votre cravate après l’avoir portée? Où et comment la rangez-vous? Comment la nettoyez-vous?

Comme tout accessoire porté fréquemment, l’usure guette vos cravates et leur entretien est primordial. Louis Kloeckner de Faubourg Saint Sulpice vous délivre 3 conseils essentiels pour prendre soin d’elles.

Les plis

La bête noire de la cravate est le pli. On ne vous parle pas de la petite ondulation disgracieuse, facile à cacher en tirant discrètement sur votre cravate, non. On parle ici du pli persistant, celui-qui vient couper la ligne élégamment créée par votre cravate, donnant à votre corps une symétrie parfaite. Difficile de le dissimuler …

Les causes de ce type de plis ? Un mauvais rangement, un mauvais dénouement de nœud ou encore un nœud trop serré.

Lorsque vous rangez votre cravate, pensez au tissu dans laquelle elle a été confectionnée. Les cravates en soie doivent être suspendues. Les propriétés naturelles de ce tissu qui se retend de lui-même et la gravité feront le reste. Les petits plis ont tendance à s’estomper et disparaître naturellement après repos, cela signifie bien qu’il n’est pas recommandé de porter la même cravate deux jours de suite (au-delà la question du style).

Quant aux cravates en coton et en laine, mieux vaut les enrouler et les ranger dans un tiroir bien au sec. Contrairement aux cravates en soie, la gravité peut en effet nuire à ces tissus.

La deuxième cause de formation de plis sur votre cravate est à chercher dans la façon dont vous défaites le nœud. Bien qu’il est tentant d’ôter votre cravate au plus vite, de la dénouer qu’à moitié et de la jeter en rentrant chez vous, là encore quelques règles s’imposent.

Pour enlever votre cravate, rien de plus simple : Reproduisez exactement les mêmes étapes que pour la nouer, mais à l’envers ! Mieux vaut y consacrer quelques secondes plutôt que de perdre votre temps (et votre argent) au pressing … Et si l’envie vous prenait, sachez qu’il ne faut surtout pas que vous repassiez vos cravates vous même !

Troisième cause de plis et non pas des moindres : ne serrez pas votre nœud plus qu’il ne devrait l’être. Voilà pourquoi certains hommes ne supportent pas de porter une cravate : ne la serrez pas au point qu’elle vous incommode. A moins de vouloir faire illusion que vous venez d’attraper un coup de soleil au visage, un nœud trop serré est rarement recommandé (et en plus, cela donne des plis) !

Au sec !

Attardons-nous un peu plus sur la question du rangement… La préconisation de Louis est la suivante: “Plutôt que d’exposer fièrement vos cravates sur une chaise ou sur un cintre au risque qu’elles ne prennent le plis au contact du support ou qu’elles ne tombent toutes d’un coup sur le sol: achetez un porte cravates !” Vous n’avez aucune excuse: vous pouvez en trouver dans le commerce à petits prix (par exemple chez Bricorama à 9.90€). Achetez un porte cravates vous obligera d’ailleurs à l’utiliser et c’est tant mieux !

Votre cravate en soie qui ne supporte pas bien longtemps la lumière du jour “vous remerciera” en paraissant aussi belle qu’au premier port. Rangez donc bien soigneusement vos cravates à l’abri du soleil de l’humidité, dans un endroit propre. Et pour ceux d’entre vous qui voyagent beaucoup, il existe des boîtes spécialement conçues pour y ranger vos cravates. Toutefois, arrivé à destination, n’oubliez pas de les laisser suspendues ou de les enrouler dans un endroit sec.

Les tâches

Après le pli, la tâche est l’ennemi numéro 2 de la cravate. Sauce bolognaise, café, fond de teint (pourquoi pas), vous vous êtes déjà demandé pourquoi votre cravate était un aimant à tâches ? Nous n’avons pas (encore) la réponse à ce problème, cependant : lessive, alcool, sel, détachant pourront être des alliés précieux. Mais à trop en faire, frotter votre cravate pourrait l’abîmer plus qu’autre chose, en cas de doute, confiez la donc à un teinturier qui vous délivrera son diagnostic après examens approfondis.

Et parce que nombre d’entre vous ne pourront pas s’empêcher de jouer au Mac Gyver, voici les quelques réflexes d’urgence à adopter en cas de tâche :

1 – Utilisez un papier absorbant pour délicatement “aspirer” la tâche puis humidifier la avec un linge, mais ne la plongez jamais directement dans l’eau.

2 – Si vous utilisez un détachant, testez le d’abord sur un autre tissu qui ne vous est pas cher.

3 – Dans tout les cas, n’étalez pas la tâche. Et s’il s’agit d’une toute petite tâche, mieux vaut ne pas y toucher. En effet, une uniformité de couleur se remarque au premier coup d’œil sur une cravate ! Une belle montre attirera l’attention ailleurs que sur votre cravate.

La balle est désormais dans votre camp, “il n’y a plus qu’à” !

Daily

L’été est arrivé! Alors, on peut jouer la carte de la facilité avec le simpliste tee-shirt/ bermuda…

Il y a 6 années
Daily

Cet été pour que profitiez au mieux du soleil et de la chaleur, nous avons pensé à…

Il y a 6 années
Daily

Le cachemire est une fibre luxueuse et rare notamment lorsque l’on prend conscience que sa production annuelle…

Il y a 5 années