Nos conseils de style

Question style : le blanc sous toutes ses formes

Seule exception les Nuits Blanches de feu Eddie Barclay, le costume blanc est dans la mesure du possible à proscrire. Beaucoup y songent pour le jour de leur mariage, pourtant l’ensemble immaculé n’est pas le choix colorimétrique le plus élégant. Le blanc ne pardonne rien mettant en lumière tous les petites imperfections que vous vous efforcez de masquer. Il est judicieux d’opter pour une unique pièce selon votre morphologie. Les corps charpentés aux cuisses musclés opteront pour du blanc sur un t-shirt, une chemise, un pull ou un gilet. L’idée est de mettre en avant le haut du corps et non l’inverse. A contrario, pour les silhouettes longilignes, il est préférable de porter du blanc en pantalon, short ou bermuda. Utilisez cette couleur pour attirer l’attention là où vous le souhaitez.
Faubourg-Saint-Sulpice---le-blanc

1001 nuances de blanc

On pense instinctivement au blanc pur, chasse gardée de la robe de mariée. Pourtant dans la famille du blanc, on compte une multitude de nuances. Détachez-vous de ce cliché et laissez-vous séduire par ses nombreuses variantes. A vous de trouver le blanc qui saura mettre en valeur votre teint et votre allure. Si vous êtes totalement novice, vous pouvez débuter par un blanc teinté de gris perle, une façon d’aborder la couleur avec délicatesse. Un seul impératif : le blanc doit être lumineux. C’est sa fonction première, illuminer celui qui le revet. Il n’y a rien de pire qu’un blanc passé qui vire au beige. Une couleur qui demande de l’attention autant lors de son port (attention aux taches) que lors de son lavage. On prend soin de ne pas la mélanger avec d’autres teintes au risque d’un transfert de couleur en machine. Sachez l’entretenir pour faire perdurer la magie du blanc !

Trouvez le bon mix

Osez le blanc c’est bien, savoir l’associer c’est mieux. A l’instar du noir, le blanc est généralement catégorisé comme une « non-couleur ». Une sorte d’immunité qui lui permet de se fondre avec n’importe quelle autre couleur. Cette interprétation se vérifie largement, le blanc ne pouvant former une faute de goût à proprement dite. Cependant, il est fondamental d’en saisir ses rouages pour maîtriser sa mécanique.

Faubourg-Saint-Sulpice---le-blanc

Tout d’abord, le blanc ne vit que si on le confronte à une autre couleur. Le blanc seul n’a pas d’intérêt, sachez-le propulser aux côtés de couleurs fortes. Le blanc a cette particularité d’être ambivalent, pouvant simultanément adoucir et renforcer une tenue. Hormis le classique noir/blanc et le t-shirt blanc/jean, le blanc peut être mélangé à toutes les sauces. Il est idéal pour marquer une pause visuelle dans un look.

Si vous aimez la tendance du pastel, l’association avec du blanc n’est pas exclu. Sachez toutefois que les tons pastels ne sont pas à la portée de tous au risque d’éteindre les hommes aux teints pâles et aux cheveux clairs.

Nos conseils de style

Quand viendra le jour où le soleil rayonnera, devrez-vous adopter les Birkenstock aux pieds ? Débat.

Il y a 6 ans
Daily

Les pressings il en existe une multitude mais comment faire le tri ? Dans cette jungle du…

Il y a 10 ans
Daily

Vous partez prochainement pour un voyage d’affaires? Il n’est pas toujours facile de rester frais après un…

Il y a 9 ans