Nos conseils de style

Quelle cravate pour quelle tenue ?

La cravate est l’accessoire incontournable du vestiaire masculin. Nullement obligée de se porter uniquement avec le costume, elle se marie également avec une tenue casual (blazer + chemise + chino). Pour bien la choisir, il est indispensable de prendre en compte ces 3 critères : sa taille, sa couleur et son nœud. Cet apparat étant une question d’harmonie, de proportion et de contraste. Pour en maîtrisez tous les codes, suivez le guide !
Faubourg Saint-Sulpice - La cravate

Tout est une question de taille

Avant de connaître les bonnes associations, il est important de comprendre la notion de proportionnalité. La cravate doit s’adapter à votre morphologie. Sa largeur doit être équivalente à celle de votre revers de veste. Si vous portez un gilet, prenez en compte votre port de tête.
Si vous êtes un homme costaud avec des épaules imposantes, hors de question de porter une cravate fine. Cette dernière accentuera votre carrure en donnant une impression de mastodonte avec une cravate d’enfant. A l’inverse, si vous êtes fins et élancés, on évite la cravate large de mafieux italien. Au lieu de vous donner de la crédibilité stylistique, elle vous fera passer pour bozo le clown.
Même combat pour le nœud, qui doit être raccord avec la largeur de la cravate. Un nœud imposant se porte sur une cravate assez large tandis qu’un nœud étroit s’harmonise davantage sur une cravate fine. Pour ce qui est de la longueur, votre cravate doit se situer au niveau de votre boucle de ceinture. Ni plus haut, ni plus bas.

Couleurs et motifs : les bonnes associations

Commençons par le commencement. Il existe deux cas de figures : les débutants et les habitués.

Si la cravate est pour vous, un ovni que vous n’avez porté que pour le mariage de votre cousine Clothilde ou pour l’enterrement de pépé Maurice, vous êtes novice en la matière. A contrario, la cravate est devenue une extension de vous-même tant elle fait partie de vos habitudes vestimentaires, vous êtes alors un averti. Seulement même pour les fins connaisseurs, l’harmonie des couleurs et des motifs n’est pas pour autant un jeu gagner d’avance. On peut en porter tous les jours et refaire inlassablement les mêmes erreurs.

L’idéal est de débuter par les cravates unies. On démarre avec le trio : noir, gris anthracite et bleu marine. Ne vous fiez pas à ces coloris un brin moroses. Certes, ce ne sont pas les plus amusants mais ils sauront vous sauver en toutes circonstances. De plus, rien ne vous empêche de jouer sur les textures pour sortir de la traditionnelle cravate en soie.

Faubourg Saint-Sulpice - La cravate
Faubourg Saint-Sulpice - La cravate

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’aventure des cravates à motifs, voici quelques précisions à ce sujet :

Si votre tenue aborde des motifs, on évite la répétition de ce même motif sur la cravate. Il faut marquer un contraste lorsque l’on choisit un motif similaire. Par exemple, une cravate à carreaux avec une veste à carreaux. Afin que l’ensemble soit harmonieux, on choisit des carreaux de dimensions différentes dans des camaïeux semblables.
Le mix & match, autrement dit le mélange des imprimés est une association particulièrement flatteuse lorsqu’elle est maitrisée. Auquel cas, elle anéantira tous vos efforts en un instant !

Si votre tenue est sobre, la cravate à motif est idéale ! Elle apportera de la dimension à votre ensemble. Selon votre environnement, rien ne vous empêche d’opter pour des motifs diverses et variés : pois, rayures, carreaux, paisley… Toutefois, on s’interdit les personnages figuratifs ou enfantins. De la fantaisie oui, mais pas n’importe comment !

Windsor, simple, double… petit précis sur le nœud

Dernier élément et pas des moindres, le nœud de cravate. Soit votre maman vous a éduqué dès le plus jeune âge, soit vous avez finit sur Youtube dans l’espoir de maîtriser cet art de l’apparat. Quoiqu’il en soit, revenons sur ses fondements.
Pour connaître le bon nœud à adopter, il faut prendre en compte l’ouverture du col de la chemise. On ne peut pas choisir un nœud windsor si l’on porte une chemise à col anglais. L’harmonie est le maître mot. Les nœuds les plus populaires sont le nœud simple, le double et le windsor. Rien ne vous empêche d’expérimenter d’autres types de nouages. Seulement, prenez garde à ne pas faire dans la surenchère dans l’unique but d’étaler votre science.

Daily

Aujourd’hui, la pochette de costume est un véritable cabinet de curiosités : derrière ce joli pli plat…

Il y a 9 ans
Daily

Le grammage est l’un des critères les plus importants lors du choix de votre costume. Et ça…

Il y a 10 ans
Nos conseils de style

Le détail est la touche d’âme dans un vêtement. Il n’est pas à destination de ceux qui…

Il y a 6 ans