Nos conseils de style

Mi-saison : quelles vestes choisir ?

Même si la pluie persiste à se frayer un chemin sur la route du beau temps, les températures elles nous convainquent d’abandonner les manteaux d’hiver au profit des vestes hybrides. Retour sur ces pièces qui jouent l’entre-deux saisons.
Faubourg Saint-Sulpice - la veste de mi-saison

Le Bomber : du militaire au civil

Rien ne prédestinait cette veste des forces armées à devenir un « it » presque incontournable du vestiaire masculin. Inspiré du MA-1 son prédécesseur originel, le bomber se démarque par un certain nombre d’éléments : les poches positionnées en diagonale sur le devant, la poche « stylo » sur le bras, la bande élastique au niveau des poignets et du bas de la veste. Un vêtement à la fois léger et confortable que l’on retrouve sous diverses couleurs et matières. Adaptez-le à un style casual en phase avec une utilité quotidienne.

Le coupe-vent : l’allié du mauvais temps

Hormis vos vacances sur la côte Bretonne, le coupe-vent peut aussi trouver sa place dans votre quotidien. Souvenir d’enfance avec le fameux K-Way, le coupe-vent a connu un léger lifting depuis. Imperméable, pratique et léger, il vous sauve de la pluie et du vent. Pour ne pas faire tâche, choisissez une coupe courte près du corps afin d’éviter une quelconque confusion avec un touriste chinois et son imperméable XXL. La couleur n’est pas à exclure, un clin d’œil amusant aux modèles des années 90 et sa pléthore de teintes arc-en-ciel.

Faubourg Saint-Sulpice - la veste de mi-saison
Faubourg Saint-Sulpice - la veste de mi-saison

Le blouson en cuir : l’indémodable bad boy

Est-il utile de le présenter ? Le blouson en cuir a su à travers les générations, s’inscrire et s’adapter à tous les styles : du biker sur sa Harley Davidson au John Travolta dans Grease en passant par le groupe de garage rock, tout le monde craque pour cette pièce forte. Quoiqu’il en soit on délaisse l’esprit perfecto de ces dernières années au profit d’une coupe aviateur légèrement bouffante dotée d’un col en laine de mouton. La veste en cuir se porte de préférence ouverte surtout si vous avez un peu de ventre.

Le teddy : le fantôme de l’université

Tel un blason, le teddy était au départ une veste à l’effigie de son équipe de sport dans les grandes universités américaines. Un élément d’unité permettant de créer une cohésion de groupe et un sentiment d’appartenance. Malgré qu’il ait perdu sa signification en cours de route, le teddy reste une veste très appréciée autant dans la mode féminine que masculine. Traditionnellement bi-matière avec un plastron en laine bouillie et des manches en cuir, on le retrouve aujourd’hui sous bien des formes. Un peu plus lourd que ces congénères, il aura l’avantage de vous maintenir au chaud à bien des égards. Côté style, on vous conseille de conserver l’esprit « college boy » avec le contraste de couleur et le col rayé.

Faubourg Saint-Sulpice - la veste de mi-saison
Faubourg Saint-Sulpice - la veste de mi-saison

La veste en jean : le tout-terrain

Que quelqu’un qui n’aime pas la veste en jean se lève ou se taise à jamais ! Vous l’aurez compris, la veste en jean est à notre humble avis, une pièce indispensable à tout homme qui se respecte. Au-dessus, en-dessous, porter seul ou combiner à d’autres pardessus elle a l’art et la manière de se fondre ou booster un style en un instant. Elle couvre modérément sans étouffer son propriétaire et apporte une certaine décontraction sans paraître négligé. Bref, la veste en jean qu’elle soit brute dans sa version authentique Levi’s, délavé ou noir pour un look plus rock, on ne s’en lasse pas !

Nos conseils de style

La ligne d’épaule
La ligne d’épaules est fondamentale dans une silhouette. Elle est l’une des premières…

Il y a 3 années
Nos conseils de style

Quand viendra le jour où le soleil rayonnera, devrez-vous adopter les Birkenstock aux pieds ? Débat.

Il y a 3 années
Mariage

Lorsque l’on parle mariage, on ne cesse de parler des tenues de la mariée et du marié….

Il y a 6 années