Nos conseils de style

Leçon de style : Les Birkenstock, à prendre ou à jeter ?

Quand viendra le jour où le soleil rayonnera, devrez-vous adopter les Birkenstock aux pieds ? Débat.
Faubourg-Saint-Sulpice-Les-Birkenstocks

A prendre si : on joue la fausse décontraction

Les Birkenstock connaissent un vent de popularité ces dernières années qui ne cesse d’attirer les férus de style. L’essentiel est de ne pas les interpréter dans leur sens premier. C’est-à-dire des sandales confortables et résistantes. Pourtant, loin de n’être qu’utiles elles cachent un réel potentiel mode. Leurs semelles épaisses et les deux sangles lui confèrent un cachet brut et décalé. L’occasion de les assortir avec un vestiaire cool comme une veste déstructurée, une chemise en chambray ou pourquoi pas une chemise hawaïenne. Des pièces à mixer avec les tendances actuelles pour faire oublier leur apparente laideur.

A jeter si : on joue le touriste allemand

Le problème majeur des Birkenstock c’est le cliché auquel on les associe : le look du parfait touriste. Evidemment, cela ne constitue en rien un compliment si un badaud ou un proche vous confère cette comparaison. Afin d’éviter toute confusion avec un voisin germain, on prend soin de ne pas enfiler sa paire de Birkenstock avec des chaussettes. Et soyons bien clair là-dessus, aucune paire de chaussettes n’est tolérée, quel que soit votre alibi. Une fois que cette règle est bien intégrée, on se tient à distance de la combinaison : bermuda oversize + Birkenstock. Certes, l’été bat son plein et vos gambettes ont besoin d’air. Seule exception faite si vous possédez un bermuda sans poches fourre-tout dont vous aurez pris soin de rouler le bas. Le style est dans le détail.

Faubourg-Saint-Sulpice---Les-Birkenstock

Néanmoins, pour être certain de ne pas jouer avec le feu, deux alternatives s’offrent à vous : soit le pantalon chino pour son confort et son élégance décontracté soit le short pour sa prise de position définitivement estivale. L’un comme l’autre vous permettra de vous tenir à l’écart de ce faux-pas stylistique. Merci qui ?

Et les autres modèles dans tout ça ?

Qu’il s’agisse des mules semblables à des sabots ou de sandales à sangle unique, ces différents modèles de la gamme Birkenstock sont à proscrire dans la mesure du possible. Mise à part s’il est question de sortir les poubelles ou parce que vous vivez en caravane. Il est nécessaire d’adapter ses Birkenstocks à son environnement. Gardez votre éthique « vestimentaire », principe de dignité messieurs. Tout comme vous ne céderez pas non plus à l’appel des Birkenstock fourrés sous prétexte que le vent frais persiste malgré l’été.

Crédits : shoes.comshareight.com/ obuvoliver.cz

Daily

Vous avez survécu à la fin du monde, au repas de famille avec tante Christiane et à…

Il y a 10 ans
Nos conseils de style

Si le choix de la couleur d’un costume peut être intuitif pour certains, on ne peut pas…

Il y a 4 ans
Daily

Les chaussures sont un indice d’élégance masculine, ce qui en fait un élément à ne surtout pas…

Il y a 10 ans