Nos conseils de style

Comment choisir son costume selon sa morphologie?

Petit et fin ou grand et musclé, même combat : comment trouver un costume qui nous aille parfaitement, pour un look des plus élégant ? Détaillons aujourd'hui les différents types de costumes et de morphologies pour qu'enfin, vous trouviez chaussure à votre pied ! Enfin, costume plutôt.

On a tous déjà eu ce collègue qui portait un costume trois fois trop grand.

Vous souvenez-vous de votre pensée lorsque vous est apparue sa silhouette débraillée ? Épaules tombantes, manches trop longues, pantalon touchant le sol…

On ne peut pas dire que ce soit la grande classe.

Pourtant, lorsque l’on cherche un costume, c’est forcément que nous avons des besoins importants à combler.

Qu’il soit obligatoire dans notre environnement de travail ou plus ponctuel, lorsque nous sommes invités à un mariage par exemple, nous cherchons tous à travers ce vêtement un même objectif : faire bonne impression.

costume Faubourg Saint Sulpice

Que ce soit pour s’affirmer auprès de son patron, se sentir à sa place lors d’une soirée un peu guindée ou en phase de séduction lors d’un rendez-vous galant, notre objectif premier reste de plaire.

Et dans ces circonstances, cela passe forcément par une seule et même pièce : le costume.

Pourtant, on peut dire qu’il n’y a rien de pire pour que l’effet “wahou” retombe qu’un costume de mauvaise qualité ou pire, qu’il ne soit pas adapté à votre corps.

Aujourd’hui, nous allons faire un tour d’horizon sur les différentes formes de vestes et de pantalons de costumes afin de vous aider à choisir un costume adapté à VOTRE morphologie.

Car c’est vrai que bien que très vaste, l’offre de costumes ne permet pas de s’y retrouver facilement.

Toutes les marques de costumes actuelles nous proposent aujourd’hui quasiment les mêmes formes, les mêmes motifs, les mêmes couleurs…

Mais un costume semi-slim composé d’une veste deux boutons est-il aussi adapté à un homme petit et fin qu’à un corps athlétique ?

Cela semble tout de même peu probable…

Récapitulons en premier lieu les différents type de vestes et de pantalons existants et ensuite, installez vous : on vous trouvera votre meilleur allié !

 

 

1. Les différents types de vestes

Costume sur mesure business pour homme

Vous avez dû le remarquer, plusieurs types de vestes bataillent pour trouver leur place dans votre dressing.

Les connaissez-vous et surtout, savez-vous quelles sont leurs spécificités ?

La veste à deux boutons

C’est un peu LE bon basique des vestes de costume.

Aussi ancienne qu’elle est revisitée, c’est un bon point de départ pour la plupart des morphologies.

Son tombé droit lui permet de varier les plaisirs niveaux taille de revers (la partie de la veste allant du col aux boutons) en permettant d’en porter des fins comme des épais, sans que la carrure de la veste soit disproportionnée.

De ce fait, c’est une bonne veste de costume aussi casual que très habillée, qui aura tendance à allonger la silhouette du porteur.

Bien coupée (si confectionnée dans de belles matières naturelles, bien entendu), elle affine la silhouette et permet une grande liberté de mouvements : c’est un peu le choix idéal lorsque l’on n’est pas habitué à porter un costume.

veste sur mesure bleu marine motifs carreaux fenêtres tailleur homme paris faubourg saint sulpice
veste sur mesure gris anthracite tailleur homme paris faubourg saint sulpice

Concernant le boutonnage, une seule règle : on attache uniquement le premier (celui du haut) que l’on déboutonne lorsqu’on est assis.

En attachant tous les boutons, la silhouette est tout sauf moderne et on perd indéniablement en confort. On appelle ça plus communément un fashion faux pas.

La veste à trois boutons

Un peu plus rare, la veste de costume existe aussi en format trois boutons.

Très en vogue dans les années 20, elle est aujourd’hui un peu boudée car plus difficile à adopter avec son boutonnage un peu complexe et imposant.

Plus formelle que la veste à deux boutons, elle est souvent composée de tissus très épais (laine, tweed, velours), lui permettant plus de tenue et un raffinement inégalé par ses consoeurs.

Très carrée par sa carrure et l’épaisseur du tissu, elle peut cependant très vite ne pas mettre la silhouette en valeur, bien au contraire ! Elle peut facilement donner une impression de disproportion à la carrure.

À l’inverse, elle est très appréciée pour sa rigidité et ses matériaux sont idéaux si on cherche une veste de costume qui tient aussi chaud qu’elle peut durer une vie.

c9653bfb979e880f6db5a517ca961a32

Pour le boutonnage, plusieurs possibilités.

Si on est amené à rester debout, on peut fermer les trois boutons. La silhouette y sera ainsi bien maintenue et élégante.

Autrement, pour plus d’aisance, même règle que pour la veste à deux boutons : on attache les deux premiers boutons pour laisser libre le dernier et on détache le tout lorsque l’on s’assoit.

La veste croisée

Certainement la plus classe  (mais aussi la plus compliquée) de toutes.

Longtemps mise de côté car jugée vieillotte et associée à des tenues ultra pointues, elle fait un retour en force depuis plusieurs années (notamment grâce aux événements de mode) pour s’affirmer comme LA veste la plus élégante.

Deux, quatres, six boutons, libre à vous de choisir le format qui vous plaît le plus !

Le plus courant étant la veste à 6 boutons, elle reste ma préférée car privilégiant une grande possibilité de boutonnages et d’associations.

Pour la petite histoire, elle tire sa forme particulière de son ancêtre le caban qui détient lui aussi ce boutonnage spécifique. Pensé pour les marins, cela leur permettait d’attacher leur manteau selon le sens du vent pour être protégé au maximum.

costume sur mesure bleu marine col châle
costume sur me sure avec boutons

Bien que la double breasted jacket ne soit pas le choix idéal pour une virée en haute mer, elle garde cependant ce boutonnage singulier très apprécié des puristes.

Pour la fermeture, deux possibilités : soit on ferme tous les boutons pour une silhouette ultra structurée, soit on attache uniquement le bouton “fonctionnel” c’est à dire celui qui est le plus haut.

La veste à un bouton

Je fais exprès d’en parler en dernier car celle-ci est à choisir en une seule et même occasion : le smoking.

Alors oui, vous pouvez tout de même en trouver dans un grand nombre d’enseignes. Cependant à moins de choisir une veste déstructurée (pour l’été par exemple) elle ne met pas vraiment la silhouette en valeur et peut donner un tombé cheap à la veste qui est de ce fait très peu travaillée.

Le seul bon moment pour adopter ce type de veste est le fameux smoking.

costume Faubourg Saint Sulpice

Summum de l’élégance, le smoking se différencie d’une veste de costume classique par ses revers en soie, dédié à des tenues très formelles.

Pour le boutonnage, sans surprise : on l’attache lorsque l’on est en action et une le détache une fois assis !

2. Les différents types de pantalons

Plus simple de s’y retrouver, deux formes de base s’offrent à nous, qui s’accordent tous aussi bien aux vestes vues ci-dessus.

Et peu importe le modèle que nous choisissons !

Le pantalon classique

Le plus répandu, j’appelle “pantalon classique” un bas de costume à la jambe droite, qui n’a pas de pinces.

Taille haute, mi-haute, basse… à vous de choisir selon le style que vous souhaitez adopter.

Souvent semi-slim (c’est à dire qui suit la courbe de la jambe sans la mouler), le pantalon de costume classique apporte de la modernité à la silhouette et affine la jambe.

costume sur mesure gris foncé
costume sur mesure gris foncé

Le pantalon à pinces

En alternative au premier plutôt basique, vous avez le pantalon à pinces.

Vous savez, on y voit apparaître un pli sur tout le devant de la jambe, créé grâce à une couture sur le haut de la cuisse.

Sur une jambe plus ou moins fine, il assure une certaine aisance de mouvement et un look rétro dans l’air du temps.

Astre
Volt

3. Définir sa morphologie

Maintenant que nous avons fait un tour d’horizon des composants de notre cher costume, il faut savoir l’adopter !

Nous avons tous des morphologies différentes, bien à nous, qui ne nous permettent malheureusement pas de porter tout types de vêtements pour nous mettre en valeur.

En effet, une personne plutôt petite sera moins mise en valeur avec un manteau très long à l’inverse d’un homme très grand. De même qu’une personne avec un peu d’embonpoint ne choisira pas des vêtements à larges motifs ou à rayures verticales si elle veut affiner sa silhouette.

Plus d’inquiétude : vous aurez bientôt toutes les clefs en main pour choisir un costume adapté à votre morphologie et assurer en toutes circonstances !

tumblr_mghgliP9OV1qdfusyo1_r1_1280 (1)

Je suis petit et fin

Vous vous situez dans cette catégorie si vous n’êtes pas très grand (moins d’1m70) et que vous êtes plutôt fluet.

C’est l’une des morphologies la plus difficile pour s’habiller car peu de marques s’adaptent aux petites tailles.

L’essentiel ici est de toujours respecter les proportions : inutiles de vous affubler de vêtements trop grands qui ne feront qu’accentuer votre petite taille et vous donnera un air débraillé.

L’idée est de bien proportionner le tout, de respecter la taille de votre buste et celle de vos jambes pour que les lignes de votre corps soient parfaitement suivies et ainsi, mises en valeurs.

Out donc le super pantalon à pinces taille haute qui crée un déséquilibre (petit buste et grandes jambes). De même pour les associations de couleurs très tranchées, on privilégie des camaïeux qui harmonisent la silhouette et créent naturellement du volume.

C’est quoi mon costume idéal ?

Si vous êtes petit et fin, adoptez vite une veste cintrée (plutôt courte) et un pantalon semi-slim.

Concernant le nombre de boutons de la veste : libre à vous. L’essentiel est vraiment que celle-ci vous aille parfaitement et pour ce faire, n’hésitez pas à faire une petite retouche. On dit non aux épaules tombantes et aux manches trop longues, ça casse tout de suite l’effet habillé que l’on recherche pour faire cheap.

De même pour le pantalon ! Le bas de celui-ci doit tomber à environ deux centimètres du sol lorsque vous portez une paire de derby. Mais libre à vous d’y faire un revers très haut, beaucoup plus moderne avec une paire de sneakers.

Pour la veste, adoptez également des revers, des poches et des accessoires fins, en adéquation avec votre carrure.

On peut aussi jouer sur les motifs en privilégiant un costume rayé verticalement (surtout pas horizontalement) pour allonger davantage la silhouette.

Enfin, pour aller plus loin et ne pas attirer l’attention désagréablement sur vos pieds, choisissez des chaussures adaptées, plutôt arrondies que pointues.

arnaud-chanteloup-raphael-simacourbe-pitti-uomo-90

Je suis petit et fort

Vous vous trouvez dans cette catégorie si vous n’êtes toujours pas très grand (moins d’1m70), avec un peu d’embonpoint.

Ici, c’est un peu la même chose que précédemment : le plus important est d’équilibrer les volumes afin d’allonger la silhouette, tout en camouflant les rondeurs.

Contrairement aux idées reçues, on ne cache pas nos formes sous des vêtements difformes, cela n’accentue que d’avantage ce que l’on essaye de cacher.

Au contraire, on les choisit bien coupés en accentuant la carrure de nos épaules pour équilibrer l’allure générale.

C’est quoi mon costume idéal ?

On priorise une veste croisée, plutôt longue et cintrée, avec des revers pas trop fins.

La longueur de la veste ainsi que des revers plus conséquents mettrons l’accent sur votre carrure en la structurant. La fermeture croisée, elle, casse davantage la symétrie par rapport à une veste à deux ou trois boutons : idéal pour un bon équilibre entre le buste et les jambes.

Pour le pantalon, on mise sur une coupe droite avec une taille “normale”. C’est à dire la hauteur ou se pose naturellement le pantalon.

On oublie par contre le semi-slim qui donnent l’impression d’allonger la jambe.

Pour les motifs, on peut se permettre des folies comme des carreaux (sous toutes leurs formes) ou des rayures horizontales qui donnent l’impression d’étoffer une silhouette fluette.

On peut aussi tricher en portant des accessoires horizontaux de couleurs plus franches que le costume : une ceinture vive, une pochette, une écharpe, qui donnent davantage d’ampleur.

24254033_129835407696609_1164810768651124736_n

Je suis grand et fin

Ici, je pense à vous, les grandes asperges.

J’entends par là les hommes grands, voir très grands, et fins (au cas où hein).

Pour cette morphologie, il faut également jouer sur les proportions afin de, cette fois-ci, paraître plus petit que ce que nous le sommes vraiment.

Il faut essayer d’équilibrer au maximum autour du centre de gravité du corps afin de ne pas créer de déséquilibre entre le torse et les jambes.

Les couleurs peuvent y jouer pour beaucoup ! En misant sur des coloris très tranchés, l’oeil comprend tout de suite la coupure et aura tendance à rapetisser.

C’est quoi mon costume idéal ?

On priorise une veste croisée, plutôt longue et cintrée, avec des revers pas trop fins.

La longueur de la veste ainsi que des revers plus conséquents mettrons l’accent sur votre carrure en la structurant. La fermeture croisée, elle, casse davantage la symétrie par rapport à une veste à deux ou trois boutons : idéal pour un bon équilibre entre le buste et les jambes.

Pour le pantalon, on mise sur une coupe droite avec une taille “normale”. C’est à dire la hauteur ou se pose naturellement le pantalon.

On oublie par contre le semi-slim qui donnent l’impression d’allonger la jambe.

Pour les motifs, on peut se permettre des folies comme des carreaux (sous toutes leurs formes) ou des rayures horizontales qui donnent l’impression d’étoffer une silhouette fluette.

On peut aussi tricher en portant des accessoires horizontaux de couleurs plus franches que le costume : une ceinture vive, une pochette, une écharpe, qui donnent davantage d’ampleur.

Young-Andreas-in-Brown-and-navy-638×900

Je suis on ne peut plus normal

Non, je n’ai pas dit banal.

J’appellerai cette morphologie le corps “regular”. C’est à dire qui n’est ni trop grand, ni trop petit, ni trop fin, ni trop musclé, ni trop rien en fait.

On passera vite sur cette morphologie que j’estime chanceuse car elle peut absolument tout se permettre !

Bien entendu, tout en gardant en tête les principes de base : on respecte les pro-por-tions et on s’habille avec des vêtements à sa taille.

C’est quoi mon costume idéal ?

Facile, vous pouvez donc là aussi tout vous permettre.

Veste deux, trois boutons ou croisée, prenez-la un peu ajustée avec une longueur aux hanches afin que votre carrure soit soulignée et le tour est joué !

Pour le pantalon, c’est pareil, coupe slim ou droite à vous de choisir selon le style que vous souhaitez adopter.

Concernant les motifs, même rengaine : éclatez-vous !

Pitti-Street-Style-2015-16

J’ai un corps d’athlète

À vous, adeptes de la musculation et culte du corps en V : ce n’est vraiment pas une mince affaire de vous habiller correctement.

Souvent très développé au niveau des épaules avec une taille plutôt fine, le corps n’est pas vraiment proportionné et c’est là toute la difficulté de pouvoir se mettre en valeur avec ses vêtements.

Il faut constamment jouer sur les formes afin de pouvoir rééquilibrer le tout harmonieusement en mixant à la fois des vêtements cintrés (sur le haut du corps) avec des choses plus droite (sur le bas, du coup).

C’est quoi mon costume idéal ?

La veste adéquate se cache surtout dans les détails : d’une longueur assez importante pour ne pas tasser le torse, des revers imposants, pas de padding (le rembourrage aux épaules), …

Et pourquoi pas opter pour le costume trois pièces ?

Vous savez, ce gilet que l’on voit parfois sous une veste à deux boutons. C’est une très bonne alternative pour équilibrer une morphologie imposante !

Pour le pantalon, on privilégie plutôt une coupe droite qu’un semi-slim pour ne pas accentuer le décalage de taille entre les épaules et les hanches.

Concernant les motifs, on privilégie plutôt des motifs ou des rayures discrètes pour éviter l’effet cube et de manière générale, partez plutôt sur des couleurs sobres pour ne pas attirer davantage l’oeil.

henry-cavill-1-1930d521-b450-4079-ab15-10fa12724764

Je me situe dans la catégorie “grandes tailles”

Comme pour nos amis les sportifs, il faut privilégier des vêtements qui vous feront paraître plus fin et jouer sur les proportions.

Ici, il va falloir équilibrer le tout pour à la fois camoufler les rondeurs disgracieuses, tout en vous mettant en valeur.

Oublions épaulettes et autres accessoires superflus qui ajoutent du volume aux vêtements, la règle n°1 est on ne peut plus simple et change déjà beaucoup la donne : on choisit des vêtements à sa taille.

On a tendance à se cacher sous des vêtements larges ou à l’inverse, porter des vêtements cintrés mais les deux sont clairement l’ennemi premier des plus size car elle attire finalement plus l’oeil qu’autre chose.

C’est quoi mon costume idéal ?

On choisit une veste à un bouton, coupe droite et sans padding (rembourrage à l’épaule, donc), pour que la ligne d’épaule soit bien suivie et mette ainsi votre buste en valeur.

Jouez également sur les revers en les choisissant épais pour mettre l’accent sur votre carrure, de même pour la cravate !

On peut aussi partir sur un costume trois pièces qui casse la symétrie d’un corps un peu rond et ajoute tout de suite en élégance.

Concernant le pantalon, pas de discussion possible : on le choisit droit pour affiner la jambe.

Les motifs imposants et les rayures horizontales sont à proscrire pour des rayures fines verticales, qui allongent la silhouettes.

Pour les couleurs, on mise plutôt sur des coloris foncés qui eux aussi, donnent une impression de finesse ou on joue avec des camaïeux de couleurs sobres.

son costume selon sa morphologie

Pour finir, vous l’aurez compris : peu importe votre morphologie, le costume est une bonne solution si on respecte quelques règles de base.

En prenant en compte ses atouts comme ses défauts et en jouant avec les proportions, il est très facile d’être élégant et bien dans ses baskets, même en costume !

Et si vous souhaitez aller plus loin, je suis en train de vous préparer un dossier sur le choix de couleur de votre costume que je vous communiquerait très bientôt 😉

Vous n’aurez plus jamais l’occasion de faire un faux pas !

Romain, directeur de création

Nos conseils de style

La ligne d’épaule
La ligne d’épaules est fondamentale dans une silhouette. Elle est l’une des premières…

Il y a 3 années
Daily

Bien longtemps boudé par la mode masculine voilà que le nœud papillon revient sur le devant de…

Il y a 7 années
Nos conseils de style

L’univers du costume est vaste et complexe, toutes ses appellations peuvent prêter à confusion : Le Journal…

Il y a 3 années